La meilleure alimentation pendant l’hiver

Lorsque le mercure chute, nos habitudes alimentaires se modifient à leur tour. Pendant les mois les plus froids, notre corps a besoin d’une alimentation plus calorique et de plus grandes quantités de nourriture.

En hiver, notre corps requiert des plats réconfortants pour lutter contre le froid et renforcer notre système immunitaire. De la même manière que les jours raccourcissent et se rafraîchissent, nous avons besoin d’aliments qui nous apportent de la chaleur. Une alimentation saine se caractérise aussi par le choix de produits de saison.

Les fruits et légumes, une bonne idée

En été, les fruits et légumes nous aident à rester hydratés. Pendant le reste de l’année, ces aliments constituent également la base d’une alimentation équilibrée grâce à leur apport essentiel en minéraux et vitamines.

Les rhumes  hivernaux sont inévitables, mais, en renforçant notre système immunitaire, nous pouvons réduire les risques de tomber malade. Pour ce faire, il n’y a pas mieux que la vitamine C, présente dans les citrus tels que les oranges, les citrons, les mandarines, les kiwis, mais aussi dans les courges, les poivrons rouges, le persil ou le brocoli.

Il est également possible de choisir des fruits de saison tels que la pomme, une excellente option en cas de fringale, car elle est pauvre en calories et composée d’eau et de fibre, ce qui contribue à favoriser le transit intestinal. Vous pouvez également opter pour des fruits aux caractéristiques similaires comme la poire ou le raisin, riche en potassium et qui contribue à réguler le taux de sodium.

Une alimentation réconfortante est clef

Pour faire face aux températures de plus en plus basses, notre corps a besoin d’aliments qui nous apportent, en plus des vitamines et minéraux, de la chaleur. Et si en plus ils sont rassasiants, c’est encore mieux. Un bon exemple est celui des céréales complètes.

La quinoa, l’avoine ou le riz complémentent nos assiettes à merveille et, grâce à leur teneur en glucides, nous apportent de l’énergie tout au long de la journée. Les fruits secs remplissent la même fonction ; bien qu’ils soient assez caloriques (une poignée suffit), ils sont composés à plus de 50 % d’acides gras, essentiels pour la santé cardio-vasculaire et favorable à l’élimination des graisses en permettant au corps de dépenser plus de calories au repos.

Les légumineuses, des super-aliments faciles d’accès, font également partie des favoris de la saison. Ils sont une bonne source d’énergie, protéine végétale et fibre : lentilles, haricots blancs, pois chiches, soja… en plus d’être rassasiants. En les associant à des légumes ou des céréales, on obtient des plats très complets.

Quand le froid est à son maximum, une bonne infusion est idéale pour se réchauffer. Certaines d’entre elles, comme le thym, sont digestives et soulagent les maux de gorge. En y ajoutant une cuillère de miel, on profite également de ses propriétés anti-bactériennes.

En hiver, on préfère la cuillère

En été, les salades et les smoothies favorisent la consommation de fruits et légumes. En hiver, ce sont les soupes, les bouillons et les ragoûts qui viennent remplir cette fonction.

Maintenant que nous connaissons les ingrédients essentiels à une alimentation hivernale équilibrée, il est l’heure de les mélanger en préparant des plats idéals pour être dégusté à la petite cuillère. À cette époque de l’année, les plats sont généralement plus copieux et avoir recours aux soupes ou aux bouillons est une bonne manière de les alléger.

Cette option nous aide aussi à nous hydrater et est déclinable à l’infini. Pour les soupes, une base d’oignon, poireaux et céleri donnera de la saveur en plus de lutter contre la rétention d’eau. À partir de cette base, toutes les variantes sont possibles : poisson, miso, une poignée de riz… La famille des courges et les carottes sont idéales pour cuisiner des soupes crémeuses, surtout si on y ajoute quelques pommes de terre et un oignon. En prenant en compte tous ces conseils, prendre soin de soi en hiver est plutôt simple.

Les compléments alimentaires à base de probiotiques pour renforcer la santé

En hiver, les rhumes, les grippes, mais aussi la fatigue et le surmenage font leur entrée. Ils sont tous renforcés par le changement de saison et souvent encouragés par nos modes de vie.

C’est pour cela que la prise de probiotiques en hiver est une aide précieuse, car ceux-ci aident à lutter contre les maladies courantes en cette période de l’année telles que les rhumes ou la grippe.

Le meilleur moyen d’éviter celle-ci est de maintenir notre système immunitaire en conditions optimales : une alimentation adaptée en évitant l’alcool et le tabac, un sommeil de qualité et en quantité suffisante, réduire le stress et prendre des compléments alimentaires naturels tels que les probiotiques.


Leave a comment